Etude de médecine

Après les étude de médecine à Leyde, ma carrière comme médecin a commencé dans une clinique de revalidation pour des personnes âgées. Comment vivre humainement quand le corps fonctionne de manière moins optimale? À ce jour, cette question me tient occupé. Suite à cet intérêt pour énergie vitale et  son interprétation au cours de ‘histoire dans différentes cultures, j’ai suivi une formation postdoctorale à Paris à l’Ecole Française d’Acupuncture de l’Hôpital Universitaire CHU Bicha et l’Institut Ricci de la faculté de jésuite de Paris, où des études de textes en chinois classique ont soutenu la recherche sur l’acupuncture. J’ai également trouvé ce lien entre la culture humaine et de la recherche scientifique à la R.U. Groningue où, en collaboration avec l’Université de médecine traditionnelle chinoise de Shanghai, la neurophysiologie et l’acupuncture ont été étudiés sous forme de séminaire. Plus proche de la culture européenne, l’idée de l’énergie vitale se reflète également dans l’homéopathie. C’est pourquoi j’ai finalement suivi une  formation en homéopathie pour les médecins à la SHO à Wageningue. Avec de nombreux séminaires internationaux, auxquels j’ai participé en tant qu’orateur. Récemment (2017), j’ai suivi la formation d’ARC (médecin de conseil et contrôle principal chargé des soins aux personnes âgées) à Louvain.

Années d’investigation, un cabinet et un voyage à travers des alternatives.

Grâce à ces études, j’ai également pris conscience des écarts historiques entre la science et le patrimoine culturel. Tant en acupuncture qu’en homéopathie, ces lacunes évoquent non seulement la rationalité mais aussi la rigiditè.

Après des études à Paris, où j’ai également fait des consultations privées, je me suis installé à Delft en tant que médecin consultant. Dans « La Maison Bleue » remplie de l’énergie de vie grâce à nos jeunes enfants, j’ai travaillé avec passion dans le but de donner autant que possible le caractère de l’ancien médecin du village. Un médecin qui connaît particulièrement bien ses patients en tant qu’être humain, qui peut intervenir médicalement ou les orienter, mais qui fournit principalement un soutien quotidien dans les petites et grandes difficultés de la vie.

 

Au cours de ces années, j’ai commencé à approfondir encore davantage les alternatives. En partie suggérées par les patients, en partie par la nécessité de ne pas trop médicaliser les difficultés de la vie. Je l’ai fait en suivant différentes écoles, telles que: la technique Alexandre, l’ostéopathie, l’hypnose, les applications thérapeutiques des arts martiaux, le travail en groupe, la thérapie narrative,

le travail de l’enfant intérieur, la gestion du stress et le développement spirituel. En outre j’ai participé a un groupe de travail à Paris pour étudier les interfaces entre ces disciplines. Ces démarches m’ont permis, avec grand plaisir, d’aider mes patients non seulement avec rigueur et sur une base scientifique, mais aussi avec créativité et innovation.

L’idée a lentement émergé que toutes ces directions, avec leurs approches hermétiques, ne résolvent jamais les controverses de notre société moderne. Ce qui a conduit à l’idée que l’acceptation et le rejet pouvaient parfois trouver un terrain d’entente dans le fonctionnement de notre conscience.

Synthèse, déménagement en Espagne, un paysage alternatif mais  une précision scientifique

Le déménagement avec ma famille dans une maison de campagne située dans la Sierra Nevada en Espagne a été un choix qui nous a apporté beaucoup de bien sur le plan personnel et professionnel. Dans cette communauté rurale on a profité du ritme plus a l’aise pour être des parents plus présent et rattraper lecture et d’écriture en parallèle des soins aux patients.

Vous trouverez souvent dans mes textes l’idée de ‘l’esprit étendu’ (plus connue sous le terme anglais ‘extended mind’). Le concept selon lequel notre pensée et notre conscience font partie de systèmes et de structures que nous devons également rechercher en dehors de notre cerveau. Cet intérêt est conforme aux investigations neuroscientifiques modernes.  La rechrche nous montre la voie a suivre pour rendre des grands obstacles plus simples, plus petits et gérables. En thérapie, ces connaisances fournissent des outils pratiques pour un travail flexible et orientée vers la personne. Cela signifie que vous n’avez pas à vous adapter aux convictions d’une direction ou d’une doctrine scolaire particulière. La recherche sur la conscience  va de pair avec les développements philosophiques et sociaux. Cela nous permet d’aborder les défis d’une manière créative et efficace, ce qui achève le cycle des thérapies de troisième génération.

En savoir plus? Lisez ici sur consultations en ligne ou regardez Les arrangement en Andalousie . Ou avez vous simplement une question, vous pouvez toujours envoyer un mail; envoyez un mail .

 

Photo bannière: Détail de la finition d’un plafond de l’Alhambra.